isolation intérieur & extérieur, peinture ravalement de façade à TOURNON

Pour des constructions neuves, nous vous proposons les prestations suivantes (cliquez sur le titre pour accéder aux informations détaillées) :

Isolation thermique par l'extérieur

Isolation intérieure :

Isolation thermique par l'extérieur :

Bien que cette dernière soit peu connue en France, l’isolation par extérieure présente l’avantage d’assurer une continuité de l’isolant sur toute la façade ce qui élimine la plupart des ponts thermiques presque inévitable avec une isolation intérieure (planchers, plafonds, murs de refend) et favorise le gain de place à l’intérieur, cependant elle modifie l’aspect extérieur, donnant un petit renouveau aux façades…elle est préconisée dans les rénovations.

Les techniques & procédés :

Le procédé le plus répandu c’est la pose de panneau isolant polystyrène expansé sur lequel sera appliqué un enduit de finition. Ce système est le mieux maîtrisé et le moins onéreux.

 

Isolation intérieure :

 

Isolation de toiture(en pente)

La toiture est l’élément de l’habitation le plus sensible quant à la déperdition thermique, pour lutter contre ce phénomène, il est important d’isoler sa toiture. Bien isoler sa toiture permet de conserver sa chaleur l’hiver et sa fraîcheur l’été en évitant que la chaleur pénètre par le toit, c’est limiter le gaspillage énergétique.

Les techniques et procèdes sont nombreux et il faut donc prendre en compte deux critères :

  • Les combles sont inhabitables (perdus) ? on peut alors isoler seulement le plafond du dernier étage, sol des combles.
  • Les combles sont-elles aménageables ? dans ce cas on isolera par la toiture Une toiture est formée d’éléments successifs de l’intérieur vers l’extérieur. La charpente (généralement construite en bois, participe à la stabilité de l’ensemble de la construction, et soutien la couverture du toit) sur laquelle vient se greffer les éléments d’isolation. Deux choix s’offrent alors, une isolation monocouche, ou, isolation bicouche.

 

Isolation thermique et phonique murale.

Pour assurer la satisfaction du résident, tant au niveau confort qu’économique, et bien que l’acoustique soit un domaine complexe dans l’habitation,  il est  primordial d’isoler les murs, il existe un mode d’isolation permettant d’effectuer simultanément l’isolation acoustique et thermique de l’habitation, avec  des isolants présentant des valeurs de performance et conformes  aux réglementations en vigueurs, avec des procédés répondant aux normes du DTU

Les techniques & procédés du doublage mural:

  • Il s’agit d’une isolation sous ossature avec un isolant thermo-acoustique permettant une protection phonique et thermique, pour bien comprendre prenons l’exemple d’une fenêtre à double vitrage, c’est un combiné d’isolation thermique et phonique.
  • Il s’agit d’un mode de doublage par carrobric (carreaux de terre cuite) monté, à joints minces, les finitions telles que peinture, papiers peints, revêtements plastiques etc.… s’appliquent après l’application éventuelle d’enduit fin.

2/3

Isolation phonique ou  acoustique  des plafonds :

Afin d’atténuer les bruits venu du plancher du dessus, la solution est d’isoler un plafond, on parle alors d’une isolation phonique ou acoustique.

Procédés & techniques :

Il s’agit, ici, de créer un faux plafond suspendu sur ossature métallique, généralement, à base de plaque de plâtre vissé sur ossature métallique fixée par des suspentes posées sur plafond existant.

Le plénum (c’est l’espace vide entre le plafond existant et la plaque de plâtre) est rempli par des isolants (sous forme de panneaux ou rouleaux) dont la pose est juxtaposée joueront le rôle d’amortisseur sonore.

 

Réalisation de surfaces de cloisonnement

L’entreprise propose deux types de cloison, la cloison sèche et la cloison traditionnelle ;

  1. La cloison sèche, ici, l’entreprise préconise la cloison sur une structure métallique sur laquelle viennent s’apposer des plaques de plâtre, l’avantage est que l’on peut doubler voir tripler le nombre de plaque. Bien qu’elle soit légère, elle présente une très bonne isolation.
  2. La cloison traditionnelle, se monte avec un liant, soit avec des carreaux plâtre, carreaux briques,  d’une épaisseur de 5 à 10cm, pour  assurer robustesse et résistance ; soit, en béton cellulaire peu conseillé par l’entreprise car, bien que la cloison en béton cellulaire soit plus légère, cette dernière n’offre pas des avantages puisque ce matériaux est sensible à l’eau et n’a pas de résistance au feu,  ni  de bonne qualité quant à l’isolation acoustique.

 

Réalisation des joints 

La réalisation des joints est la dernière étape avant la finition, c’est un agent de liaison entre le second œuvre et la partie finition. Les systèmes de jointement assure la jonction et la continuité des plaques de plâtre entres-elles. C’est après séchage qu’intervient la finition.

 

Nous réalisons également des prestations en rénovation, cliquez ici pour le détail de ce que nous proposons.

Nous recommandons également nos prestations en nettoyage et entretien, cliquez pour en voir le détail !